Need help? Chat now!

Hostwinds Blog

Résultats de recherche pour:


Les réseaux les plus sécurisés sont de toute façon piratés, selon une étude L'image sélectionnée

Les réseaux les plus sécurisés sont de toute façon piratés, selon une étude

par: Bryon Turcotte  /  Peut 22, 2014


Analystes de sécurité des deux cabinets FireEye et Mandiant ont déterminé dans une étude récente que «97% "des réseaux, peu importe la sécurité," _ Omenentiond une forme de violation \, "Selon an_ article publié sur le Site Internet d'Ars Technica. Le article indique que les données minées de cette étude proviennent de "_Plus de 1 600 réseaux sur une période de six mois" qui ont été fortement protégées par "_Multiples couches de réseau et logiciel de sécurité informatique."

Selon le rapport, les analystes ont placé "réseau et appareils de surveillance par courrier électronique_ "Pour collecter des données lors de la chronologie entre" _OCTOBER 2013 à mars 2014. " Ces données ont d'abord montré Fireeye et Manditant, selon la article, ce "les trois quarts des réseaux avaient un trafic de commande et de contrôle indiquant la présence de failles de sécurité actives connectées à plus de 35 000 serveurs de commande et de contrôle uniques." Le rapport clarifie que les analystes ont extrait des données en temps réel de "Dispositifs de surveillance_ "qui comprenait" _1 614 appareils Fireeeye placés sur des réseaux dans le cadre des essais "preuve de valeur"."

le article indique que tous les environnements de réseau échantillonnés ont eu un "Défense en architecture en profondeur \, "Qui combine un certain nombre d'initiatives de sécurité, y compris" des pare-feu, "avec" les systèmes de détection et de prévention de "_intrusion, et_ Logiciel antivirus. » Même si les environnements étaient sécurisés, le rapport dit que les appareils étaient toujours en mesure d'identifier "_over 208 000 téléchargements malveillants sur les réseaux surveillés, dont 124 000 étaient des variantes malveillantes uniques._" Comme le article Confirmé, les analystes ont déterminé que chaque réseau était "_subjecte à 1.6 Exploits et 122 Droppers malveillants au cours de cette période de six mois._"

En savoir plus sur cette étude dans son intégralité article sur le Site Internet d'Ars Technica et découvrez ce que les analystes avaient déterminé dans ces environnements au cours de cette période.

Écrit par Bryon Turcotte  /  Peut 22, 2014